Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Dalida, L'Histoire d'un amour

Dalida, L'Histoire d'un amour

La carrière de Dalida relatée par un jeune fan!

Laissez-moi danser (1979)

Surfant sur la vague disco, Dalida interprète en 1979 un de ses succès les plus emblématiques : Laissez-moi danser (Monday Tuesday).

La chanson est composée par l'italien Toto Cutugno et adaptée en français par Pierre Delanoé, à qui l'on doit déjà les adaptations de Ciao amore ciao ou Mon frère le soleil entre autres. Toto Cutugno a déjà sorti le morceau pour le public italien sous le titre Voglio l'anima sans remporter de succès. Orlando flaire cependant le potentiel de la chanson dans le registre disco et bingo! 

Laissez-moi danser s'empare des premières places du hit-parade durant l'été et devient rapidement disque d'Or et disque de Platine. En France, la chanson fait l'objet d'un single, d'un album et d'un maxi destiné aux discothèques. La chanteuse enregistre également une version anglaise, Let me dance tonight, principalement pour les publics allemand et grec qui privilégient cette version à la française. A noter qu'une version espagnole existe aussi, Dejame Bailar, enregistrée en 1984 pour la sortie d'une K7 en cette langue.

Laissez-moi danser (1979)

La diffusion du hit disco bat alors son plein à la télévision. Chaque titre disco bénéficie désormais de sa chorégraphie et de ses danseurs, comme en témoignera le show qu'elle donnera au mois de janvier 1980 au Palais des Sports.

Et qui dit hit disco et chorégraphie endiablée signifie robe de diva! La tenue associée à Laissez-moi danser est une robe blanche garnie de plumes rouges-orangées et signée Michel Fresnay. D'autres toilettes seront toutefois portées sur les plateaux télévisées, et toutes ont un point commun: elles fleurent bon la paillette!

Photographie de mon ami Henri qui a assisté à toutes les représentations de Dalida au Palais des Sports, show durant laquelle elle interprétait "Monday Tuesday... Laissez-moi danser" dans la non moins emblématique robe de Michel Fresnay.

Photographie de mon ami Henri qui a assisté à toutes les représentations de Dalida au Palais des Sports, show durant laquelle elle interprétait "Monday Tuesday... Laissez-moi danser" dans la non moins emblématique robe de Michel Fresnay.

"Monday Tuesday... Laissez-moi danser" est paru sur single dans différents pays à travers le monde. De haut en bas et de gauche à droite: Japon, Allemagne, Italie, Canada et France (deux pressages, l'un avec la version française et l'autre avec la version anglaise).

"Monday Tuesday... Laissez-moi danser" est paru sur single dans différents pays à travers le monde. De haut en bas et de gauche à droite: Japon, Allemagne, Italie, Canada et France (deux pressages, l'un avec la version française et l'autre avec la version anglaise).

En 2020, la chanson demeure indissociable du répertoire de la chanteuse et continue d'ambiancer les foules. Alors que la pandémie paralyse le monde entier, la chanson est maintes fois diffusée dans les rues de France dans l'espoir de pouvoir se retrouver, chanter et danser en liberté. Le 14 juillet de la même année, le hit disco ouvre le bal lors du feu d'artifice du 14 juillet à la Tour Eiffel.

 

Le 26 novembre 1980, c'est dans la robe scintillante de mille feux signée Fresnay que Dalida présente "Monday Tuesday" au public suisse, à Lugano., dans l'émission "Musicalmente".

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article