Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chronique: Lorsque Dalida dénonce l'homophobie

Publié le par Dylan V. Sansonnens

Concernant l'homosexualité, les mentalités en Occident ont heureusement quelque peu évolué à l'aube du XXIe siècle et bon nombre de couples gays peuvent désormais concrétiser une relation au grand jour. Il ne faut cependant pas oublier que dans d'autres régions du monde l'homosexualité est encore condamnée. On ne choisit pas de naître homosexuel, et Dalida l'avait très bien compris ! En 1972, Dalida traite de ce sujet encore tabou en France dans l'une de ses chansons : "Pour ne pas vivre seul".

"Des filles aiment des filles, et l'on voit des garçons épouser des garçons".

La communauté gay s'attache dès lors à Dalida, qui représente à leurs yeux la femme par excellence, glamour, émouvante, talentueuse, tolérante. Le sujet est d'autant plus sensible pour la chanteuse qu'une importante sphère gay l'entoure : Pascal Sevran ou Bertrand Delanoé par exemple.

C'est sans doute pendant la période disco que la facette "icône gay" prend encore plus d'ampleur chez Dalida. Ses tenues réalisées par les plus grands couturiers et certains de ses hits diffusés en discothèque à l'instar de "Monday Tuesday" ou "Génération 78" font un tabac auprès de la communauté homosexuelle.

C'est sans doute pendant la période disco que la facette "icône gay" prend encore plus d'ampleur chez Dalida. Ses tenues réalisées par les plus grands couturiers et certains de ses hits diffusés en discothèque à l'instar de "Monday Tuesday" ou "Génération 78" font un tabac auprès de la communauté homosexuelle.

En 1979, Dalida aborde une nouvelle fois le thème de l'homosexualité avec "Depuis qu'il vient chez nous". Cette nouvelle chanson raconte l'histoire d'un homme qui a du refouler son homosexualité et construire sa vie avec une femme. Les années passent et tous deux se retrouvent dans l'impasse car l'homme ne peut éternellement cacher sa réelle orientation. Le phénomène est hélas fréquent et peut alors briser une famille entière. Si seulement chacun pouvait vivre sans se cacher de quoi que ce soit, ce genre de situations inconfortables ne se produirait pas.

Le 12 mai 1979, les Carpentiers consacrent un numéro 1 à Dalida qui dévoile le contenu de son dernier album "Dédié à toi", avec entre-autres "Depuis qu'il vient chez nous".

Dalida chez les Carpentiers.

Commenter cet article